Le pot au feu est un plat familial et convivial dont on a tous la recette. C’est surtout lorsqu’il commence à faire froid qu’on se dit qu’on va se faire un bon petit pot au feu. Seulement, lorsqu’il est préparé par quelqu’un d’autre, il semble plus savoureux. Il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas faire un bon pot au feu. Nous allons vous dévoiler à travers ce dossier tous les secrets de ce plat.

Bien choisir les morceaux de viande

Pour cette préparation, il est conseillé de mélanger les goûts et les textures différents. Vous pouvez prendre des viandes demi-grasses comme le tendron, le flanchet ou le plat de côtes, de la viande maigre comme le paleron, la macreuse ou la joue. Pour apporter plus de saveurs au pot au feu, il ne faut pas oublier les viandes aux textures gélatineuses comme le gîte, le jarret ou la queue de bœuf et les os à moelle. Faites également un grand panier de légumes pour faire votre pot au feu.

Prendre la bonne marmite

On n’y fait pas toujours attention, mais la marmite va également jouer sur le goût de ce plat. Il est plus conseillé de prendre une marmite en inox ou en fonte. Évitez au maximum la marmite en aluminium. Prenez le plus grand pour qu’il puisse accueillir tous les ingrédients. Si vous avez une cocotte-minute dans vos placards, tant mieux, car il va réduire considérablement le temps de cuisson.

Bien cuisiner son pot au feu

Si vous n’avez pas le temps, ne vous lancez pas dans la préparation d’un pot au feu. Ce plat demande au moins 3 heures et demie de cuisson. Il faut commencer par faire cuire les viandes dans une grande cocotte. Pour plus de saveurs, jetez la première eau de cuisson avant de rajouter les herbes aromatiques. C’est seulement à la fin qu’il faut mettre les légumes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *